Immobilier : Internet peut-il remplacer les points de ventes physiques ?

Article extrait du site Immomatin et rédigé par Stéphanie Marpinard.

Que les agents immobiliers se rassurent, l'omniprésence d'Internet ne devrait pas conduire à la disparition du métier d'agent immobilier ! Ces résultats plutôt de bon augure sont issus du sondage réalisé en septembre dernier par Opinion Way pour MeilleursAgents auprès d'un échantillon de 1024 personnes. Décryptage.

"Avec ce sondage, nous avons voulu savoir ce qu'Internet avait changé dans la relation entre le client - qu'il soit acheteur ou vendeur - et l'agent immobilier, et quel impact il pouvait avoir sur le secteur de l'immobilier", explique Pascal Boulenger, cofondateur de MeilleursAgents.com et directeur de MeilleursAgents Patrimoine. Et les résultats sont assez rassurants pour les professionnels de l'immobilier... En effet, si l'immobilier arrive dans le top 4 des secteurs où Internet est jugé indispensable et est plébiscité par 55 % des Français comme sources d'information privilégiées sur l'immobilier, les agents immobiliers arrivent très vite derrière avec 52 % des réponses. "Internet change le niveau de hiérarchie car aujourd'hui le client est beaucoup plus au fait d'un certain nombre d'informations qui peuvent l'intéresser dans le cadre de son projet immobilier à l'achat ou à la vente", analyse Pascal Boulenger. Ainsi, s'il y a encore une dizaine d'années, les particuliers utilisaient avant tout Internet pour aller consulter des annonces, son usage est aujourd'hui plus pointu puisque 87 % des sondés ayant réalisé un projet de vente ou d'achat au cours des deux dernières années ont utilisé Internet pour se renseigner sur les prix.

L'union fait la force
Autre résultat intéressant : quand deux tiers des sondés n'envisagent pas de se passer d'Internet pour un projet Immobilier, 57 % d'entre eux expriment le besoin d'être en lien avec une personne physique. D'après le sondage, Internet serait donc un outil supplémentaire dans leur quête d'informations qui ne viendrait en rien supplanter le rôle joué par l'agent immobilier. "Contrairement à ce que certains pouvaient croire il y a encore quelques années, Internet ne parvient pas à remplacer l'agent immobilier. On constate en effet que les particuliers ont toujours besoin au final d'avoir recours à un professionnel de l'immobilier, notamment en ce qui concerne l'estimation des biens", souligne Pascal Boulenger. Ainsi, seuls 6 % des sondés utilisent Internet comme unique méthode pour définir la valeur de leur bien et ils sont 44 % à déclarer que les agences immobilières sont incontournables pour fixer le prix de vente d'un logement. "Si les agents immobiliers ne seront pas amenés à disparaître dans les années qui viennent, ils ont aujourd'hui besoin, en revanche, de se réinventer en apportant un niveau d'expertise sur le projet immobilier du particulier beaucoup plus pointu, que ce soit sur la valorisation d'un bien ou les techniques de commercialisation", conclut le cofondateur.

Internet va-t-il éliminer les agences immobilières
Source Infographie MeilleursAgents.com