Le SXO va-t-il remplacer le SEO ?

19/05/2017

Apparu il y a quelques années, le SXO (Search Experience Optimization) est la combinaison de SEO (Search Engine Optimization) et de UX (User eXperience). C’est une stratégie marketing qui a pour objectif d’attirer des visiteurs grâce au SEO, puis de les convertir grâce à l’UX.

S’adapter à l’évolution des moteurs de recherche

Le mode de recherche des internautes a changé. Ils veulent des réponses plus rapides, sans être obligés de cliquer sur des liens puis avoir à chercher la réponse sur un site. Voilà pourquoi Google propose notamment la « position zéro » ou « ranking #0 ». Il s’agit d’un encart qui s’affiche tout en haut de la page de résultats, au-dessus des résultats traditionnels. Il est destiné à donner une réponse directe à une question posée par l’internaute.

Exemple :

SXO

Le contenu de cet encart peut être de 3 types :

  • Un des résultats naturels de la requête (« featured snippet »).
  • Des informations extraites du « Knowledge Graph », base de connaissances construite par Google à partir de différentes sources. On parle alors de « Knowledge Card ».
  • Des « Quick Answers » telles que des définitions, des calculs, la météo du jour…

Pour que les pages de votre site puissent avoir une chance de figurer en position zéro, il faut qu’elles soient dans les 5 premières positions de la SERP, que le contenu soit récent, que la réponse à la question soit visible dès le début, que le mot-clé exact apparaisse dans les balises TITLE et H1.

Concernant les autres positions, les moteurs de recherche tiennent de plus en plus compte du comportement des internautes sur les sites référencés. Ainsi, plus vos visiteurs passent de temps sur votre site, plus vous gagnez des places. Il devient donc indispensable de garder vos visiteurs le plus longtemps possible. L’ergonomie et la fluidité de navigation sont également des critères essentiels. Les internautes doivent trouver facilement et rapidement l’information qu’ils recherchent.

Garantir une expérience utilisateur de qualité pour mieux convertir

Il s’agit de donner à l’internaute ce qu’il attend pour qu’il n’ait pas de raison de retourner sur le moteur de recherche. La réponse à sa problématique doit se trouver en haut de page. Elle doit être pertinente, complète et argumentée. Il faut soigner l’ergonomie et la mise en page.

Il faut également veiller à optimiser le maillage interne pour inciter l’internaute à continuer sa visite, et bien sûr transformer… Il ne doit jamais se retrouver dans une impasse. Il faut par exemple s’assurer qu’il y a toujours un bouton d’action en bas des pages. Pour générer du lead, il est recommandé de multiplier les invitations à laisser ses coordonnées, par exemple en proposant de recevoir un livre blanc ou d’être recontacté pour un conseil.

La fin du SEO ?

Pour être visible sur les moteurs de recherche, il ne suffit plus de remplir son site web avec des mots-clés ou d’acquérir des backlinks. Il faut maintenant pouvoir répondre à une question précise, une problématique de l’utilisateur. Google n’est donc plus un « moteur de recherche », il se transforme peu à peu en un « moteur de réponses ».

Même si pour l’instant le SEO permet toujours d’être en première page, il pourrait à long terme être remplacé par le SXO. En effet, si un site ne répond pas aux attentes de l’internaute, Google le verra et le déclassera au profit d’un site ayant mis à profit les bonnes pratiques du SXO. On peut considérer le SXO comme une évolution du SEO, liée à l’évolution des usages.

Vous souhaitez mettre en pratique le SXO ? Rencontrons-nous !